Qui suis-je?

J’ai grandi au milieu de la laine et des tissus. Petite, maman nous faisait nos robes et nos pulls. De mon point de vue, nous avions les plus beaux pulls du monde, vous savez le pull éléphant avec l’oreille qui bouge. Je me souviens aussi de mon gilet jaune, celui avec les boutons en forme de coquetiers. J’avais tellement hâte de pouvoir le porter que, dès que maman le posait, je lui amenais en lui disant “ticote maman, ticote”, et avant même qu’elle n’ait eu le temps de rentrer les fils je les avais coupé pour qu’il soit prêt encore plus vite 🙂 

J’ai assez jeune appris à crocheter et tricoter, mes peluches avaient droit à des paletots torsadés 🙂 et mes barbies des robes crochetées.

J’avais même commencé une couverture en granny square qui n’a jamais été finie, je crois bien que 6 carrés ne suffisaient pas 🙂

Bien des années plus tard, pendant mon congé maternité pour ma fille, je m’y suis remise. Je ne me rappelle plus exactement quelle fut ma pièce de reprise… je crois bien qu’il s’agit d’un snood au tricot. Puis une paire de jambières pour ma fille. Et puis j’ai repris le crochet pour faire des peluches (des amigurumis pour les intimes) pour mes enfants.

Je garde affectueusement le premier lapin que je leur ai fait 🙂

A l’époque nous habitions en Angleterre. Je profitais de faire mes courses pour acheter des magazines de crochet pour trouver de nouveaux modèles à réaliser ainsi que découvrir des nouvelles laines (des alternatives aux laines françaises qu’il m’était difficile de me procurer en Angleterre). J’ai aussi rejoint des groupes sur Facebook et c’est ainsi que j’ai “rencontré”, comme diraient les anglais, la laine Stylecraft Special DK. Une laine que je présente souvent comme “ la laine préférée des anglaises” (elle remporte d’ailleurs les “british knitting and crochet awards” régulièrement). Il s’agit d’une laine 100% acrylique, très bon marché et surtout très agréable à travailler!

A notre retour en France, j’ai continué le crochet, mais je n’ai pas réussi à trouver une laine aussi “performante”. Et commander en Angleterre n’était pas un problème pour moi mais les coûts et délais d’expédition en était un. Je me suis dit que je n’étais peut être pas la seule Française à aimer la laine Stylecraft et à vouloir me la procurer en France. 

C’est pour cela que j’ai créé Toudoulaines! Pour rendre la laine Stylecraft accessible aux Françaises. 

Je me régale à assembler vos commandes, à imaginer ce que vous allez faire avec (amigurumis, écharpe, bonnet, couverture?). Certaines fois c’est plus facile que d’autres et plus que tout, j’adore voir le résultat final. 

Un grand merci à mes clientes qui me font confiance!